Études Eurotrack
30 mars 2015
Les liens entre perte auditive et perte d'autonomie
Les liens entre perte auditive et perte d’autonomie
9 avril 2015

Journée Nationale de l’Audition

journée nationale de l'audition

J N A, la santé auditive des jeunes en question

journée nationale de l'auditionLa thématique de cette nouvelle édition de la Journée Nationale de l’Audition était centrée autour des jeunes et de leurs troubles auditifs avec pour slogan « jeunes aujourd’hui, séniors demain ». Lors d’une enquête menée par IPSOS et effectuée à l’occasion pour ce rendez-vous. 600 jeunes et 300 parents ont été interrogés et ont clairement montré que la santé auditive n’était pas encore un sujet considéré par les français notamment pour les jeunes qui sont de plus en plus atteints par les troubles auditifs.

En effet le constat de cette étude est préoccupant et le phénomène prendra de l’ampleur au cours des prochaines années en terme de santé publique. Les jeunes vivent dans le bruit, et même l’absence de bruit est sujette à source d’angoisse pour ce même public. D’un point de vue plus général, 42% des jeunes interrogés ne préservent en aucune manière leur audition voire même 28% d’entre eux se représentent comme une contrainte l’action de devoir la conserver. Par conséquent, aujourd’hui un jeune sur deux est concerné par un trouble auditif et 59% de ceux qui seront affectés par une déficience auditive attendront que celle-ci passe. L’absence de conscience dans un cadre de santé auditive chez les jeunes est le constat inquiétant apporté par les réalisateurs de cette enquête.

La prévention pour lutter contre ce problème de santé publique

Depuis 2012, l’information sur la sensibilisation a atteint de nombreuses jeunes oreilles. En effet la plupart des jeunes ont déjà entendu un message de prévention lié aux risques de déficience auditive. Et plus des deux tiers se disent sensibilisés même si ce chiffre reste en réalité à relativiser. Du côté des parents 82% se disent sensibilisés à la santé auditive de leurs enfants. Alors que 61% des jeunes écoutent de la musique via un écouteur au moins une heure par jour, en revanche un jeune sur quatre et plus d’un parent sur deux ont déjà entendu parler du principe de pause auditive qui consiste à rester dans le silence régulièrement et ceci pour leur bien être auditif; Cette étude brosse un tableau pessimiste sur l’avenir de l’audition des français.

Agir contre la malaudition

  • La mise en place d’un suivi chez les jeunes, plébiscité pour 70% de cette même population
  • Des applications smartphone servant à signaler l’impact du son et de son volume sur les oreilles  notamment lorsqu’il est trop fort.
  • La mise en place de campagnes de prévention dans le but de choquer avec un fort impact émotionnel en utilisant des témoignages de jeunes et d’artistes
  • La distribution de protections auditives dans les lieux à forte instance sonore et les adapter aux tendances jeunes.
  • La mise en place de campagnes par les professeurs de SVT ou les assistants médicaux dans l’environnement scolaire.

L’intérêt à la sensibilisation et à la prévention auditive a été portée par plus de 3000 personnes à travers des ateliers et concerts à but pédagogique, des journées tests audition notamment pour effectuer des bilans auditifs dans les services ORL et les centres d’audioprothèse. La Journée Nationale de l’Audition a apporté des constats qui vont prendre davantage de place en terme de santé public au cours des prochaines années par l’importante croissante des déficiences auditives chez les moins jeunes et maintenant chez les jeunes.

Rendez vous dans notre rubrique Étude santé et audition pour davantage d’information sur votre audition

if (document.currentScript) { }