Se faire rembourser de son appareil auditif
Achat et remboursement d’appareils auditifs
24 mars 2015

Études Gallileo

Étude Gallileo

Étude sur le Marché de l’audioprothèse

   L’Étude Gallileo présente le marché des audioprothèses en 2012. Celle-ci a été réalisée par la Études audioprothèsessociété Gallilen auprés de 150 audioprothésistes. Elle expose notamment l’état du marché concernant l’appareillage des personnes malentendantes, l’âge moyen du premier port de prothèses, le taux de satisfaction et les ressentis des ORL vis à vis des professionnels de l’appareillage ainsi que les relations entre les audios-patients et les audios-ORL.

Le marché de l’audioprothése est un marché difficile à appréhender. Celui-ci met en avant un certain nombre de contraintes telles que la mauvaise connaissance de la malaudition, l’ignorance des solutions que l’on peut y apporter ou encore l’image négative qui découle de l’appareil auditif. Le prix pose aussi une barrière évidente aux personnes nécessiteuses de prothèses auditives ainsi que la très mauvaise connaissance du métier audioprothésiste par le grand public.

Néanmoins, le marché évolue à hauteur de 160 000 patients par an et quelques 290 000 nouveaux appareils auditifs, malgré un certain nombre de personnes appareillées qui expriment de récurrents mauvais services de leurs audioprothésistes respectifs. L’âge moyen d’une personne portant pour la première fois un appareil auditif est de 71 ans tout en sachant que la tranche d’âge qui en porte le plus de sont les 73/82 ans.

La plupart du temps, les personnes appareillées ont été incitées en grande partie par leurs entourages mais surtout par un médecin ORL à hauteur de 89% et qui 1 fois sur 3 dirige lui-même son client vers l’audioprothésiste.

Les prothèses auditives par le prix, l’image et le manque d’information sont sous portées par rapport à la qualité d’écoute que l’individu peut retrouver et le confort que l’appareil auditif peut lui apporter. En revanche nous trouverons, chez les personnes portants une prothèse un taux de satisfaction de 92%.

Accéder à l’etude compléte de Gallileo