Actualité audioprothésiste

Toute l’actualité sur le métier d’audioprothésiste

 

Étude Eurotrack

La nouvelle version de l’étude Eurotrack a été publiée ce week-end lors de congrés 2015 des audioprothésistes à Paris. L’enquête prône un état des lieux du marché de l’audition en France et met en évidence les aspects révélateurs de la malaudition, comme la prévalence de la perte auditive, le taux d’adoption et de satisfaction des audioprothéses. Cette étude est à l’heure actuelle la plus pertinente de son domaine.

Prévalence de la perte auditive et taux d’adoption

L’étude EUROTRACK 2015 actualise ses propres chiffres de 2012 concernant le marché de l’audioprothése. L’enquête a été  réalisée sur un panel de 14 824 personnes dont 1320 malentendants. Parmi la population malentendante interrogée, 819 ne portent pas de prothéses auditives contre 501 qui en sont équipés. Les enquêteurs ont procédés aux mêmes rapport sur 6 autres états Européens (France, Allemagne, Suisse, Royaume unie, Italie, Danemark et norvege) permettant de nous donner une vision plus transcendante de ce marché. Eurotrack 2015 qualifie et quantifie l’audition de la population pour ainsi donner de nouveaux axes de réflexions aux professionnels dans ce domaine.

Quelques chiffres clés de l’étude Eurotrack 2015

La prédominance des pertes auditives en France

Au total, 9,3% de la population française est sujette à une perte auditive, 11,4% si on exclu les moins de 18 ans de nos écrans et quant aux séniors, 33% des plus de 74 ans subissent une déficience de leur audition. En comparaison avec Eurotrack 2009 la part des personnes sujet à un manque est en recul de 1 point. La tranche 74 ans ralentit dans son cas de 0,7 points par à rapport  2012. Globalement, on constate un léger ralentissement de la prévalence de la perte auditive en France dont les causes peuvent être multiple (prise de conscience, prévention,..).

Prevalence_a_la_perte_auditive_EUROTRACK_2015

 

La part des malentendants appareillés dans la population malentendante totale en France est de 34%, c’est à dire que 70% des malentendants ne portent pas d’appareils auditifs. Chez les porteurs de prothèses, 70%  le sont aux deux oreilles (binaural). En comparaison avec nos voisins européens, la Norvège (42,5%), le Royaume Uni (41,1%) et la Suisse (41,4%) sont en tête sur la part des malentendants équipés. Ces différences peuvent s’expliquer par le système de santé national, le remboursement des prothèses auditives notamment par rapport aux structures des revenus, l’état d’avancement du marché de la prothèse auditive, l’image des appareils auditifs en rebond avec la culture des Pays en question et bien d’autres facteurs.

Satisfaction des aides auditives

L’indice de satisfaction Eurotrack 2015 porte sur les attentes des patients envers leurs prosthèses auditives. En effet 72% des porteurs disent que leurs correcteurs auditifs fonctionnent mieux que ce qu’ils avaient espéré tandis que 20% ont répondu que leurs appareils marchent mieux que leurs attentes. De la même manière, Il est très intéressant de noter que 90% des utilisateurs reconnaissent que les prosthèses auditives améliorent leurs efficacité dans leur travail. D’un point de vue plus générale, la satisfaction des audioprothèses chez les porteurs ont cru de 4 points depuis 2012 pour atteindre 84% du total des appareillés. Le port de ce dispositive tend à se démocratiser, bien que souffrant d’une image négative, il n’en est pas moins profitable pour les malentendants, pour leurs bien-être, leurs autonomies et évidement dans leurs vies professionnelles.

tableau_satisfaction EUROTRACK

EUROTRACK 2015 : Impact de la prothèse auditive sur la qualité de vie

Les porteurs de prothèses auditives ont déclaré à 96% que leurs appareils améliorent au moins occasionnellement leur qualité de vie. L’étude Eurotrack 2015 montre qu’en terme de communication, de vie social, de capacités à participer à des activités de groupe, mais aussi en gain d’autonomie, de sécurité, de confiance de soi, de relations professionnels, ainsi que pour la santé physique, mentale et émotionnelle ont grâce aux aides auditives reçu un impact positif très concret.

Télécharger l’étude complète EuroTrak 2015

 


 

Audioprothésiste, des disparités importantes d’activités des centres d’audioprothèses

En effet des données extraient  de SNIIRAM (base de données des assurances maladie) montrent sur les 3600 centres d’audioprothèse, seulement 25% génèrent 60% de l’activité. Ainsi que 50% des centres les plus petits, ce qui représente 1800 centres ne parviennent pas à générer que 15% des dépenses effectuées au remboursement de la sécurité maladie concernant les appareils auditifs.